Page standard

Ce blog est entièrement dédié à toutes les victimes des différentes formes de harcèlement moral commises par les petits chefs et les médiocres qui gangrènent l’Education Nationale.

« OMERTA AU RECTORAT »

Publié: 25/02/2013 dans A propos du blog OMERTA AU RECTORAT..., Harcèlement moral ou douce bienveillance ?

« OMERTA AU RECTORAT »

Ce blog est entièrement dédié à toutes les victimes des différentes formes de harcèlement moral commises par les petits chefs et les médiocres qui gangrènent l’Education Nationale.

Si ce blog venait à déplaire à quelqu’un, nous lui conseillerions – plutôt que de tenter de nous censurer – de contribuer à réparer les dégâts commis sciemment par certains chefs d’établissement et d’assister sans plus tarder leurs victimes. En commençant par les écouter et les reconnaître en tant que telles. Puis en les rétablissant dans leur honneur et dans leurs droits.

Pour les copains, les coquins et les complices des bourreaux qui agissent en totale impunité et avec le soutien silencieux de l’Armada de l’Administration, la tentation est forte de faire passer leurs victimes pour des personnes fragiles, tarées, droguées, démentes, déviantes, différentes, délirantes, décalées, désaxées, alcooliques, hystériques, paranoïaques, schizophréniques ou manipulatrices. La tentation est forte de vouloir les présenter – la manœuvre est habile – comme de banales victimes de la trop fameuse « souffrance au travail ». La tentation est forte d’inverser les rôles, de retourner les responsabilités, ou de renvoyer au cercle du privé, du personnel voire de l’intime, l’origine et les causes des dégâts commis sur leurs lieux de travail par quelques fonctionnaires arrivistes et cyniques. La tentation est forte de minorer les faits et les chiffres. Pas de vagues ! Mais les faits sont là. Les faits sont têtus. Les documents existent, qui montrent ce que l’Education Nationale cherche à étouffer. S’il faut publier ces documents, ils seront publiés. Ici ou ailleurs. Aujourd’hui ou demain. Ce blog n’est pas un travail de journalistes mais il constitue un relais, une caisse de résonnance, et une sonnerie d’alerte qui saura se faire entendre. Ce blog relaiera des informations concernant des situations dont l’administration de l’Education Nationale aimerait que l’on ne parle pas.

 

Les victimes sont oubliées. Les victimes sont ignorées. Les victimes sont sacrifiées. Les victimes se taisent … jusqu’à ce que la parole se libère. Jusqu’à ce qu’on ne puisse plus couvrir, plus cacher, plus ignorer que leur bourreau a un nom, un visage, un salaire confortable, un poste à responsabilités, oui, de lourdes responsabilités mais … aucun remords. C’est un chef d’établissement. C’est un principal de collège. C’est un proviseur de lycée. Peut-être pensera-t-on qu’il a potentiellement du sang sur les mains ? Comme toutes celles et tous ceux – bons apôtres, imposteurs, parasites, hauts fonctionnaires planqués, inspecteurs dévoyés, chefs d’établissement incapables, adjoints frileux, CPE flemmards, enseignants carriéristes, pseudo médiateurs institutionnels, syndicalistes de mèche, parents égarés, menteurs et délateurs de tous poils … – qui couvrent ou protègent ces individus et leurs actions : ont-ils du sang sur les mains, potentiellement, nous demande-t-on souvent ? Nous ne trancherons pas cette question, mais tâcherons d’exposer des faits précis et de les mettre en perspective, afin que chacun puisse s’il le souhaite s’informer plus avant et juger librement. D’autant que oui, il existe aussi des justes, des personnes qualifiées, engagées, des hauts fonctionnaires qui s’exposent, des inspecteurs consciencieux, des chefs d’établissement formidables, des adjoints chaleureux, des CPE bosseurs, des enseignants désintéressés, des gens de dialogue, quelques syndicalistes honnêtes et beaucoup de parents extraordinaires.

Les harceleurs s’abritent. Les harceleurs se protègent. Les harceleurs se cachent derrière un « système », une logique, des obligations, le devoir de réserve, l’obéissance aveugle ou une fatalité. Les harceleurs mentent, trichent, truquent, manipulent, jouent de mille instrumentalisations, ils se servent, desservent, jouissent et profitent. Mais chacune, chacun, individuellement, a une responsabilité. Chacune et chacun de tous ceux qui acceptent l’inacceptable, participent à différentes formes d’acharnement, ou les couvrent, parfois en détournant simplement le regard : tous ceux-là portent leur part de responsabilité.

 

Nous parlerons ici de faits dont l’Education Nationale n’aime pas que l’on parle. Diable, il y a de quoi faire ! Notre axe de prédilection : le HARCELEMENT MORAL SUBI PAR LES ENSEIGNANTS. C’est ici, sur ce blog, « OMERTA AU RECTORAT ». C’est ici, à un très modeste niveau. C’est ici, bien humblement. C’est ici, à une toute petite échelle, notre simple contribution. Et c’est ailleurs, sur le net, sur les écrans, dans la presse, c’est dans l’air du temps, et ce sera demain dans les conversations et dans les esprits, par le relais de tel ou tel lanceur d’alertes. C’est ici et ce sera ailleurs, jour après jour, petit à petit, pas à pas. Jusqu’à ce que soit brisée l’omerta. Banzaï !!!

 

Marie, Jeanne et Philippe.

Commentaires
  1. cusenier dominique dit :

    Bravo ! Ce blog est un coup de poing .C’est ce que beaucoup attendent peut-être pour dénoncer ce qui se passe et des situations inhumaines . Le nombre de suicide est alarmant .Je crois qu’on est vraiment devant une forme management comme à télécom ou chez renault .Ne faudrait-il pas créer un collectif et alerter les medias ?

  2. Merci Dominique pour votre commentaire.
    Nous sommes effectivement devant une situation similaire à celles qui ont existé chez France Télécom et Renault, à cette différence près que des mécanismes particuliers (dont aucun mérite ne peut être attribué à l’administration) évitent nombre de suicides… sans pour autant diminuer les dégâts humains et financiers, bien au contraire !
    Créer un collectif, pourquoi pas.
    Alerter les médias, oui : faites connaître le blog "Omerta au Rectorat" autour de vous, parlez-en, diffusez-le largement. L’administration ne supporte pas que l’on fasse des vagues, mais seuls les raz-de-marée feront évoluer les choses ! N’hésitez pas à participer, à commenter, et à nous adresser des informations sur des situations particulières.

    Jeanne, Marie, et Philippe.

  3. Patricia dit :

    Bravo pour ce blog que je vais m’empresser de partager afin que d’autres le partagent à leur tour ! Marre des petits chefs dans la fonction publique !

  4. Fred dit :

    Hello,
    Super votre blog ! J’aime bien les lanceurs d’alerte quand ils gardent les pieds sur terre comme vous. La cause mérite d’être défendue. Pour cela elle doit être entendue. En juillet et en août, ça doit pas mobiliser beaucoup les foules. Pour vous aider je vais vous donner un coup de pouce. Ce message contient des mots clefs en rapport ou sans rapport aucun avec votre blog. Avec les moteurs de recherche, ça va vous amener du monde. Une fois sur le site les visiteurs vont plus loin ou pas, mais l’information est diffusée.
    Bonne continuation.

    Harcèlement scolaire le principal harcelait des professeurs , le principal harceleur était protégé par l’inspection d’académie le scandale affaire scandaleuse dans cette affaire des fonctionnaires impliqués de hauts fonctionnaires impliqués dans un chantier contre un professeur qui menaçait de révéler une affaire de pédophilie , le proviseur harceleur était protégé par les syndicats d’enseignants le harceleur était protégé par l’administration le principal harceleur était protégé par l’inspection académie l’inspecteur académique savait , pourquoi l’inspecteur n’a t il rien fait ? pourquoi le rectorat a couverts ces agissements ? , le proviseur qui poussait à bout les profs était protégé par le rectorat , au collège c’est la loi du silence au lycée c’est la loi du silence en salle des profs elle pleure mais ne dit rien par peur des représailles , le proviseur bénéficiait de protections le principal poussait des professeurs au suicide à la dépression un délit crime assassinat viol violeur d’enfants collégien violé collégienne violée violés violées pédophile pédophilie le chef d’établissement protégeait des professeurs pédophiles , retour d’ascenseur copinage le syndicaliste protégeait le principal , il aurait pu parler mais a protégé le principal jusqu’au suicide d’une victime la famille découvre que le syndicaliste avait été alerté et décide de porter plainte, les familles découvrent que le principal du collège n’était pas celui qu’elles croyaient un manipulateur un harceleur un menteur un imposteur un tricheur il avait corrompu le bureau de l’association des parents d’élèves les parents indignés car leur représentant touchait de l’argent pour dénoncer des agissements fictifs pour faire renvoyer un professeur gênant , malgré les protestations de l’enseignant incriminé le rectorat avait confirmé la sanction , aucune faute professionnelle mise en évidence par le contre rapport indépendant qui conclut à une procédure déloyale mise en oeuvre par le principal , on est en présence de ce qu’on appelle un chantier il s’agit d’accuser le fonctionnaire pour le faire taire , relève de la procédure pénale délit prison procès jugement justice le proviseur comptait bien passer à travers les mailles du filet carrière de fonctionnaire fonction publique direction d’établissement toute sa carrière jusqu’à la retraite les palmes académiques attribuées à un violeur ! le rectorat s’explique on ne savait pas déclare la représentante du rectorat rien ne permettait de deviner il y avait des rumeurs rien de plus , les palmes académiques attribuées à un harceleur plusieurs décès suicides d’enseignants dus à ce principal pervers narcissique , le rectorat silencieux après les accusations de harcèlement portées contre un principal de collège le principal avait fait craquer plusieurs enseignants nombreux signalements laissés sans suite le principal rendait la vie impossible aux professeurs qui refusaient de remonter leurs moyennes de classe scandale ils décrivent le principal entouré d’une petite cour de professeurs complices le principal entouré d’une dizaine de courtisans délateurs , la délation accusations faux témoignages accusations infondées contre avantages , le principal voulait monter un dossier d’accusations et il a payé les délateurs à sa manière par de l’avancement de carrière , contre le paiement d’heures supplémentaires le proviseur obtenait le silence des professeurs sur ces pratiques illégales , difficile de caractériser le délit mais un faisceau de présomptions suffisant pour que le parquet ouvre une enquête préliminaire à l’encontre de ce chef d’établissement , l’avocat du proviseur affirme qu’il ne bénéficiait d’aucun réseau de protections pourtant la partie adverse démontre que , corruption des fonctionnaires , le professeur accepte alors de témoigner à charge contre un collègue innocent en l’échange du paiement d’heures supplémentaires non effectuées , délation organisée , c’est ce que révèle notre enquête , enquête accablante révélant des pratiques de pays sous développés , le recteur se déclare scandalisé par les révélations de harcèlement le recteur obligé de suspendre le principal de collège coupable de pratiques de harcèlement , le scandale éclate après le décès du pédophile mais c’est trop tard pour les victimes , le scandale éclate après le décès du harceleur donc trop tard pour les victimes , le principal bon père de famille était coupable de délits passibles de peine emprisonnement harcèlement agissements répétés atteinte personne atteinte dégradation état santé des victimes , prise de remords l’enseignante revient sur ses déclarations qui accablaient un collègue , tenaillé par sa conscience le fonctionnaire reconnaît avoir participé à un "chantier" de peur de déplaire à son proviseur , le principal se croyait à l’abri de toutes poursuites pénales le principal comptait bénéficier de l’impunité accordée traditionnellement par l’administration mais cette fois-ci l’opinion publique a été choquée par les révélations , le principal de collège se croyait à l’abri de toutes retombées mais la médiatisation de l’affaire mais les victimes se sont regroupées et se sont fait entendre mais une victime décidé de parler quitte à perdre son emploi perdre son poste de fonctionnaire , le professeur a démissionné afin de retrouver sa liberté de parole le professeur mène un combat médiatique informer prévenir management dérives de management crime criminel abus d’autorité dans ce collège dérives dans ce lycée tranquille personne n’osait parler les langues se délient le proviseur coupable de harcèlement harceleur poursuites pénales , accusations graves présumé innocent enquête nouvelles révélations dans l’affaire , verser des documents à charge contre ce principal de collège qui n’en était pas à son coup d’essai et qui a brisé la vie de plusieurs enseignantes sans que l’inspection d’académie entende les victimes , une enquête interne a été diligentée qui selon le ministère devrait faire toute la lumière sur cette affaire , chef coupable responsable du suicide des enseignants harcelés, officiel officiellement le rectorat n’était pas au courant des agissements du principal , rien n’est établi déclare le recteur attendons l’enquête , mais la famille craint que l’affaire soit étouffée c’est pourquoi , officiellement le rectorat n’était pas au courant que le principal était un harceleur, enfance brisée les parents en veulent au rectorat d’avoir fermé les yeux sur des agissements répétés enfance brisée les parents en veulent au rectorat d’avoir fermé les yeux sur les attouchements , le violeur présumé avait monnayé le silence du principal contre sa participation à une cabale contre un enseignant gréviste , les parents en veulent au rectorat d’avoir fermé les yeux sur des agissements répétés de harcèlement à l’encontre d’enseignants procès famille administration pas au courant, enquête suicide s’est donné la mort après harcèlement , silence gêné du rectorat silence des autorités étouffer le recteur affirme aucun reproche à l’encontre du chef d’établissement le recteur affirme procédure normale le recteur affirme rien à reprocher au proviseur , mais la famille du professeur dénonce et en appelle , ce proviseur est un assassin c’est comme s’il avait étranglé ma fille de ses mains alors pourquoi le rectorat le protège encore ? , aucun reproche ne peut être retenu à l’encontre du proviseur , en appelle à appliquer la loi sur le harcèlement trop souvent contournée , étouffer étouffé viols répétés délits crimes harcèlement preuve prouvés connu de tous omerta loi du silence fonction publique fonctionnaire corps coupable responsable complice complicité au plus haut niveau inspection académie inspecteur académie inspecteur académique coupable responsable harcelé jusqu’à se donner la mort , pas de contre pouvoir pas d’enquête , juge décide que juge considère que un jugement qui ne satisfait pas les familles faillite judiciaire soulève des questions affaire d’Outreau erreur judiciaire l’enquête judiciaire s’éteint, la justice ferme les yeux sur crimes délits viols d’enfants délits contre professeurs management conseil d’administration harcèlement procureur déclare fautes imaginaires fonctionnaires pour briser cet agent fonction publique , le principal avait monté un chantier , porté accusations fausses pour se débarrasser d’un professeur gênant , empêcheur de tourner en rond , vote au conseil d’administration opposition budget magouille finance détournement fonds publics vote budget de l’établissement scolaire scandale financier affaire de moeurs budget du collège en partie détourné par principal qui avait perdu les pédales scandale étouffé , principal voulait coucher avec enseignante refus chantage promotion viol promotion canapé scandale affaire étouffée , plainte irrecevable, syndicat complice ,victime seule , double peine , faire taire la victime de viol faire taire la victime de harcèlement , pas de vagues situation de harcèlement caractérisée , diffamation charger monter un chantier contre ce professeur monter un chantier contre lanceur d’alerte faire taire professeur , manipulations contre prof faux témoignage , dossier accabler procès stalinien diffamation , isoler enseignant , pressions chantages pression chantage illégal abus autorité chef chefaillon abuse longtemps des enseignants harcelés qui se taisent , peur de la répression, silence imposé omerta mafia , pas de vagues ; le ministre de l’Education Nationale Vincent Peillon n’était pas au courant des délits commis par ce principal de collège , protégé par administration l’administration se protège elle-même mais cette fois-ci la victime a porté plainte contre le principal violeur plainte contre le proviseur violeur il violait l’enseignante dans son bureau ! personne fragile fragilisée le proviseur a profité de son statut pour l’enquête déterminera si , le professeur a déclaré à la presse l’avocat du professeur victime de harcèlement tiendra un point presse , délit commis par fonctionnaire le recteur n’était pas au courant pourtant alerte alertes répétées on trouve trace de courriers on trouve traces sur la toile , le recteur ne pouvait pas ne pas savoir , délit commis par principal délit commis par fonctionnaire protection , délit délits harcèlement moral étouffé étouffer chef établissement 400000 profs harcelés par supérieur hiérarchique par hiérarchie 400000 enseignants harcelés par chef établissement scandale d’Etat affaire d’Etat suicide comme chez France Telecom La poste mode vague suicides principal de collège coupable de délit principal de collège assassin protégé par administration principal de collège assassin protégé par inspecteur d’académie étouffe affaire mort décès grave tragique tragédie média médias ne répercutent pas , syndicat du crime syndicats du crime syndicat enseignant trahi dupe syndicaliste pris la main dans le sac double jeu , complice administration voyou , laisser des traces , le professeur harcelé jette l’éponge et déclare aux médias , le professeur harcelé dévoile tout , lassé d’attendre que la justice passe l’enseignant décide d’ébruiter l’affaire , complicité association parents d’élèves , autres scandales car l’affaire ne s’arrête pas là, attire l’attention sur , malaise , comment le recteur a t ‘il pu comment le rectorat a t ‘il couvert chef d’établissement procédure habituelle cour européenne des droits de l’Homme le combat du professeur harcelé d’autres profs témoignent moi aussi j’ai été harcelée moi aussi j’ai du coucher avec principal de collège supérieur hiérarchique sous la menace de perdre son emploi son poste elle accepte de céder aux avances du proviseur l ‘inspection académique a t elle cherché à étouffer l’affaire ? , pour ne pas nuire à l’image de son lycée le proviseur harcelait le professeur témoin d’un viol le rectorat a t ‘il cherché à étouffer l’affaire ? devant les preuves avancées le rectorat est embarrassé pas de commentaires se refuse à tout commentaire pas d’enquête pourtant preuves constituées jette le trouble confiance nature des relations entre l’inspecteur d’académie et ce chef d’établissement argent paiement sommes mouvements de fonds suspects dessous de table faire taire obtenir le silence acheter le silence une promotion , l’inspecteur de vie scolaire fermait les yeux l’inspecteur d’académie a t ‘il cherché à étouffer l’affaire ? visiblement oui embarrassé car professeur innocent professeur a toujours clamé son innocence , en revanche faits avérés harcèlement il ressort que les rapports administratifs étaient truqués produire des faux en écriture mauvaise foi du principal mauvaise fois du proviseur mensonge manifeste documents difficile de croire coup de théâtre révélations un témoin se rétracte puis l’autre il avoue rapports truqués rapports orientés faux témoignages témoignages à charge , la crédibilité de ces rapports et désormais remise en doute , crédibilité des rapports du chef d’établissement remise en doute , pourquoi inspecteur d’académie avait intérêt à étouffer l’affaire , jusqu’où le recteur est prêt à soutenir un chef harceleur coupable délits suicides , juge d’instruction , harcelé parce qu’il dénonce les chiffres du baccalauréat truqués résultats à la hausse chiffres du brevet truqués brevet des collèges prime principal bons résultats manipulation supercherie élève surnoté copie surnotée copies surnotées moyennes remontées surnotation copie revue double notation pratique courante , Mickaël Jackson viol harcèlement drogue cocaïne Madonna sexe scandale viol harcèlement drogue cocaïne Nabila viol harcèlement drogue cocaïne Rolling Stones sexe harcèlement viol drogue cocaïne the Beatles sexe viol harcèlement drogue cocaïne scandale sexe David Bowie harcèlement viol drogue cocaïne Rihana affaire scandale sexe Daft Punk harcèlement viol sexe drogue cocaïne Bruce Springsteen Kate Middleton Dominique Strauss Kahn Nicolas Sarkozy seins de Nabila non mais allo quoi ? comme dit Nabila comment maigrir ? comment grossir ? comment gagner de l’argent facilement ? comment faire ? si vous êtes une buse doublée d’un pervers narcissique c’est facile vous n’en ficherez pas une ramée et gagnerez 4000 à 8000 €uros mensuels comment réussir quand on est stupide et sans scrupule ? je cherche une bonne planque régime minceur régime incroyable mince il suffit de passer le concours de chef d’établissement Tour de France dopage masqué scandale vélo cyclisme EPO analyse de sang révèle que analyse sanguine foot football championnat arbitres achetés pilote formule 1 grand prix pape Jean-Paul deux Jean Paul II pape François Vatican catholique religion musulman islam islamisme Obama président Etats Unis Amérique USA , François Hollande France président ministre éducation nationale scandale avant élections municipales lanceur d’alerte harcèlement moral harcèlement hiérarchique ils disent STOP révélation révélations presse radio télé télévision reportage choc scoop incroyable à peine croyable vous entendrez le témoignage , rester anonyme , lever le déni loi du silence salle des profs , témoigne à visage découvert de ce qu’il a vécu , considéré comme un bon prof jusqu’à ce que , phénomène méconnu reportage france 2 reportage france 3 canal plus exclusivité l’avocat s’exprime le collectif s’exprime donne la parole porte parole du collectif , syndicat considéré comme inefficace , blâme contre enseignant enseignant reçu un blâme en Russie pratique totalitaire à l’égard d’un fonctionnaire faire taire ce fonctionnaire , on croyait le métier d’enseignant encore protégé statut de fonctionnaire pas de licenciement mais c’est justement là que le harcèlement moral prospère petits chefs s’en donnent à coeur joie pour briser des profs moindre prétexte grave gravité situation alerte , mais révélations dernièrement affaire scandale collège scandale lycée autre scandale autre affaire fait écho , dans la presse et c’est le parisien édition de , publication en page magazine journal actualité sujet dont on parle peu mais qui enflamme la toile devenu sujet d’actualité cause loi députés député sénateur question parlementaire question à l’assemblée suite à l’affaire suite aux révélations dans la presse , et c’est pour faire parler de ces pressions que ces professeurs ont décidé de briser la loi du silence reportage , des révélations qui embarrassent démenti doute malaise , qui embarrasse le Ministre , minimiser les faits , bataille de communication , à chaud à froid , d’autant que d’autres témoignages dans d’autres collèges d’autres lycées ampleur phénomène harcèlement sous estimé , on parle de principal voyou on connaissait les patrons voyous mais on découvre les proviseurs voyous notre reportage , ces chefs d’établissements certains pratiqueraient à la limite de la légalité il était certain d’être couvert par son administration , l’ampleur du scandale a obligé le recteur à reconnaître que , c’est ce que dénonce dans ce livre , c’est ce que dénonce dans ce reportage , c’est ce que révèle notre reportage , le journal publie le témoignage d’un professeur victime de harcèlement qui , déni de l’administration, l’administration ne veut pas de vagues mais refuse de ménager les victimes , logique d’acharnement , après le refus du rectorat de prendre en compte les demandes du professeur harcelé professeur accusé à tort le dossier d’accusation bancale accusations de mauvaise foi graves mensonges du principal , après le refus obstiné du DRH du rectorat , le DRH du rectorat refusant de reconnaître l’évidence nous n’avons plus d’autre recours que de médiatiser les faits , publication de documents qui montrent que , seule la médiatisation dernier recours la médiatisation , attribution d’un nouveau poste très éloigné vécu comme une sanction supplémentaire même si le rectorat s’en défend , un déplacement d’office mis à pied suspendu perte de salaire trop c’est trop pour retrouver un poste à la rentrée , refus de l’inspection académique, devant ce traitement à la légère face à temps d’acharnement les victimes parlent quitte à être radiés des cadres les professeurs parlent quitte à perdre leur statut de fonctionnaire , révélations sur des faits de harcèlement et sur des viols dans l’établissement scolaire , ces enseignants s’estiment trahis par l’administration , on a eu confiance en l’administration pour régler ça en interne et au bout du compte , on a fait confiance à l’administration mais maintenant c’est fini , aujourd’hui il veut témoigner , actualités société malaise dans l’éducation nationale souffrance au travail ou plutôt harcèlement moral car c’est de cela qu’il s’agit , ce scandale est mis au jour car face à l’acharnement de l’administration les victimes décident de parler et de briser l’omerta !

  5. Denis Latruffe dit :

    J’ai honte… avec mes collègues j’ai laissé mon principal monter un chantier contre un excellent professeur qui s’est retrouvé accusé à tort de tout et n’importe quoi. Harcèlement moral pendant des mois, mise à pied, conseil de discipline, sanctions injustifiées, carrière et vie brisées… Je n’ai pas bougé le petit doigt et j’ai même participé à la mascarade. Tout cela pour profiter encore plus de tous les avantages de mon poste bien tranquille. Maintenant j’ai quelques remords et je me demande quelle sera ma responsabilité en cas de suicide ou autre. Et si la famille se retournait contre mon chef d’établissement et contre moi ? J’ai beau avoir des appuis au rectorat, si l’affaire venait à fuiter, je serai dans une position délicate car ces affaires de harcèlement finissent par faire jaser. Et surtout, ma conscience me dit que j’ai agi comme un beau salaud.

    Denis Latruffe du collège S. de B.

  6. Anonyme dit :

    Merci beaucoup pour cet excellent site. Continuez à nous informer car ce ne sont pas les syndicats qui le feront, bien au contraire !

  7. SUAVA dit :

    Bonjour!

    Continuez votre combat. Votre site donne du courage à ceux qui en ont assez de ce panier de crabes qu’est l’éducation nationale, de cette hypocrisie ambiante. Aujourd’hui, je suis écœurée et je n’aspire qu’à une chose, c’est que l’on s’attaque aux brebis galeuses, que l’on s’en débarrasse, car elle n’ont pas leur place au sein de l’éducation nationale.

Laisser un commentaire

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 43 followers

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

SimpleSite.com
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

15.11 | 20:42

test

...
11.10 | 01:06

Bonjour ma chère cousine.
Je vous lis régulièrement sur le site web.

Randa El Rammouz, EAO
Enseignante agréée de l'Ontario
Canada

...
24.01 | 03:20

http://www.carolechamounelbared.com/225420940

...
17.01 | 12:59

il a pas de carte mentale!!!!

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE