54 % des profs disent avoir subi un burn-out

Sondage.SOS Education, qui a commandé l'enquête que nous révélons, incrimine la difficulté pour boucler les programmes.

Hélène Haus | 13 juin 2014, 07h00
 
Ce sont les enseignants de 50 à 59 ans, pour 66 % d’entre eux,qui sont les plus touchés par les burn-out. (Getty/Peter Dazeley.)
 

Plus d'un enseignant du secondaire sur deux a déjà subi un burn-out, un syndrome d'épuisement professionnel, selon un sondage pour l'association SOS que nous dévoilons. 54 % ont ainsi affronté « un stress excessif ou continu au travail », qui se manifeste notamment par un « épuisement émotionnel ou physique ». 29 % des sondés ont connu plusieurs fois cette situation. Ce syndrome touche surtout les personnes de 50 à 59 ans (66 %) et les moins de 40 ans (55 %). 58 % des femmes sont concernées. Les enseignants non titulaires (67 %) souffrent plus que les titulaires (53 %).

Aucun espace de liberté


« Ces résultats ne me surprennent pas, note Jean-Paul Mongin, délégué général de SOS Education, une association qui regroupe des parents et enseignants. On voit passer de nombreux professeurs qui ne vont pas bien. C'est notamment lié aux programmes scolaires. Ils ont l'impression de passer leur temps à courir pour les terminer et de n'avoir aucun espace de liberté dans leur travail ». 68 % des sondés ont d'ailleurs déjà songé à changer de profession. « Quand on fait ce , on suit de longues études, on passe des concours très difficiles. Alors, envisager de changer, c'est assez surprenant », juge Jean-Paul Mongin.

« Il faut faire attention. Il s'agit d'un sondage et non d'une . On questionne donc la perception des enseignants, nuance la MGEN, la mutuelle des professeurs. Même si cela correspond au sentiment qui s'était dégagé de notre propre enquête sur les risques psychosociaux de la profession en 2011. » 14 % des profs y affirmaient alors être en état d'épuisement professionnel. « C'est une profession dans laquelle les gens s'investissent beaucoup. Ils sont davantage susceptibles de rencontrer des difficultés », conclut la MGEN.

* Sondage réalisé en ligne par l'Ifop du 2 au 10 juin auprès de 501 enseignants représentatifs du secondaire et du supérieur.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

SimpleSite.com
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

15.11 | 20:42

test

...
11.10 | 01:06

Bonjour ma chère cousine.
Je vous lis régulièrement sur le site web.

Randa El Rammouz, EAO
Enseignante agréée de l'Ontario
Canada

...
24.01 | 03:20

http://www.carolechamounelbared.com/225420940

...
17.01 | 12:59

il a pas de carte mentale!!!!

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE